Suivre France Éducation international

e-éducation et formations au numérique

Dans le cadre d’une consultation engagée en 2020 par l’Agence française de développement pour la mise en œuvre d'une facilité technique « e-éducation & formations au numérique », France Éducation International, à la tête d’un consortium composé de structures publiques et d’organisations non gouvernementales, a été attributaire de deux lots de l’accord-cadre :

  • Lot 2 « Appuis stratégiques et accompagnement du changement »,
  • Lot 3 « Développement des formations au numérique ».
Texte

Lot 2 : Appuis stratégiques et accompagnement du changement

Ce lot a pour objectif de contribuer à l’élaboration du positionnement de l’AFD sur le numérique pour l’Éducation et permettre à l’Agence de se doter de capacités d’expertise technique « e‐éducation » pour accompagner les pays bénéficiaires dans le développement de leurs stratégies éducatives et de formation. Pour ces projets, France Éducation International est chef de file d’un groupement composé du réseau Canopé, du Cnam (Cnesco) et de l’organisation non-gouvernementale Bibliothèques Sans Frontières. Les prestations prévues couvrent un ensemble large de missions et d’interventions :

  • La rédaction du document de positionnement AFD sur le secteur « éducation – formation – enseignement supérieur ‐ emploi (FOCUS) 2021 ‐ 2025 » permettant de formaliser la stratégie sectorielle de l’AFD dans le domaine du numérique pour l’éducation sur la période 2021‐2025,
  • Des études stratégiques, diagnostics et plans d’actions,
  • Des études de préfaisabilité/faisabilité pour la préparation de financement AFD concernant des projets numériques,
  • Des missions de sensibilisation des contreparties aux enjeux et aux opportunités du numérique, à la définition de visions stratégiques, et de partage des expérimentations,
  • Des missions d’assistance à maitrise d’ouvrage dans le cadre de la mise en place de projets financés par l’AFD.

Ces prestations seront éventuellement complétées par des sessions de formations, séminaires/conférences et des voyages d’études pour sensibiliser les contreparties aux enjeux et aux opportunités du numérique, à la définition de visions stratégiques et au partage des expérimentations. L’accompagnement de tous les acteurs sur le plan méthodologique et pratique dans les transformations induites par l’introduction du numérique pour l’éducation, constitue un élément essentiel des projets. Les bénéficiaires de l’expertise, selon les projets qui seront inscrits dans l’accord-cadre, seront les ministères sectoriels (Ministères en charge de l’éducation, de la Formation Professionnelle, Enseignement supérieur et Emploi) des pays d’intervention de l’Agence française de développement, principalement en Afrique.

Lot 3 : Développement des formations au numérique

Ce lot comprend la réalisation d’études de faisabilité pour le développement de nouveaux cursus de formation aux métiers du numérique ou de modules pédagogiques dédiés aux compétences numériques dans le cadre de cursus de formation existants. Pour répondre à cet objectif au bénéficie des pays d’intervention de l’AFD, France Education International a constitué un groupement, dont il est chef de file, composé du réseau Canopé et de PIX (service public en ligne pour évaluer, développer et certifier ses compétences numériques). Les projets viseront à renforcer la maîtrise des compétences numériques de base utiles pour renforcer l’employabilité de tous. Ces études permettront aux pays bénéficiaires de concevoir des plans de formation adaptés aux besoins des économies locales et notamment par le développement de formations de type mixte (à distance et en présentiel). Plusieurs degrés d’appropriation du numérique sont visés :

  • Le développement de compétences numériques pour renforcer l’employabilité de tous
  • Le développement de formations aux métiers du numérique, académiques ou professionnelles, pour répondre aux besoins de filières professionnelles et leur fournir la main d’œuvre qualifiée dont elles ont besoin,
  • Le développement de formations de haut niveau pour former les nouveaux talents du numérique.

Les bénéficiaires de l’expertise, selon les projets qui seront inscrits dans l’accord-cadre, seront les ministères sectoriels (Ministères en charge de l’éducation, de la Formation Professionnelle, Enseignement supérieur et Emploi) des pays d’intervention de l’Agence française de développement, principalement en Afrique.