Suivre France Éducation international

TCF - Québec

Le TCF Québec s’adresse à toute personne de 16 ans ou plus, quelle que soit sa nationalité ou sa langue maternelle, qui souhaite déposer un dossier d’immigration auprès du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) du Québec.

Texte

Présentation générale

Le TCF pour le Québec a été conçu pour répondre aux exigences des autorités québécoises qui rendent obligatoire et systématique la passation de tests et examens de français standardisés dans le cadre des procédures d’obtention du certificat de sélection du Québec (CSQ) conduisant à la délivrance d’un visa permanent. Les Français et les francophones sont également concernés par cette mesure.

Les autorités québécoises reconnaissant également, en dispense, le TCF tout public avec l’épreuve d’expression orale ainsi que les diplômes DELF et DALF (sous condition de l’obtention d’une note minimum aux épreuves de compréhension orale et d’expression orale et d’une validité de moins de 2 ans).

Présentation des épreuves

Le TCF Québec est composé de 4 épreuves modulaires évaluant les compétences en français langue générale. Chaque candidat peut choisir de passer, à sa convenance, 1, 2, 3 ou 4 épreuves parmi : 

  1. Compréhension orale : Épreuve collective : 29 questions à choix multiple (4 choix de réponses, une seule réponse correcte)
  2. Compréhension écrite :  Épreuve collective : 29 questions à choix multiple (4 choix de réponses, une seule réponse correcte)
  3. Expression écrite :  Épreuve collective : 3 exercices
  4. Expression orale : Épreuve individuelle en face à face avec un examinateur : 3 exercices

Le TCF Québec à une durée variable selon le nombre d’épreuves présentées (entre 12 minutes au minimum et 2 heures 22 au maximum) :

  • Compréhension orale : 25 minutes ;
  • Compréhension écrite : 45 minutes ;
  • Expression écrite : 60 minutes ;
  • Expression orale : 12 minutes (dont 2 minutes de préparation).

Qu’évaluent les différentes épreuves ?

  • Ces questions testent les capacités à comprendre le français parlé, comme, par exemple : 
    • des mots familiers et des expressions courantes dans des situations de communication courante (dialogues, interviews, entretiens, discussions au téléphone, etc.) ; 
    • l’essentiel de messages et d’annonces simples et claires ; 
    • des informations portant sur des personnes, des faits ou des événements dans des émissions de radio ou de télévision sur l’actualité ou sur des sujets personnels ou professionnels ; 
    • des exposés traitant de sujets concrets ou abstraits ; 
    • tout genre de discours prononcé à un débit courant. 

Cette épreuve est constituée de questions à choix multiples (QCM). Pour chaque question, il y a 4 choix de réponse (A, B, C, D) mais une seule réponse est exacte. 

Les épreuves se présentent selon un principe de difficulté progressive.

ATTENTION : Chaque enregistrement n’est diffusé qu’une seule fois. La question est posée après l’écoute du document sonore.

  • Ces questions testent les capacités à comprendre le français écrit, comme, par exemple :
    • des noms familiers, des mots et des phrases très simples utilisés dans des situations de communication (messages et lettres amicales ou administratives) ;
    • des informations contenues dans des documents courants (petites annonces, prospectus, menus et horaires, etc.) ;
    • des informations portant sur des personnes, des faits ou des événements (lettres personnelles) ;
    • des textes en langue courante relatifs à la vie quotidienne ou au travail ;
    • des articles et des comptes rendus dans lesquels les auteurs prennent position sur des sujets concrets ou abstraits ;
    • des textes factuels ou littéraires longs et complexes, des articles spécialisés ;
    • des textes abstraits ou complexes extraits d’ouvrages, d’articles spécialisés.

Cette épreuve est constituée de questions à choix multiples (QCM). Pour chaque question, il y a 4 choix de réponse (A, B, C, D) mais une seule réponse est exacte. 

Les épreuves se présentent selon un principe de difficulté progressive.

  • Cette épreuve teste les capacités à s’exprimer en français à l’oral et est composée de 3 tâches :
    • Tâche 1 – Entretien dirigé sans préparation (2 minutes) : le candidat doit faire la preuve de sa capacité à échanger avec une personne qu’il ne connaît pas (l’examinateur).
    • Tâche 2 – Exercice en interaction avec préparation (5 minutes 30 dont 2 minutes de préparation) : le candidat doit faire la preuve de sa capacité à obtenir des informations dans une situation de la vie quotidienne courante. Le statut de l’interlocuteur et du candidat sont précisés dans la consigne.
    • Tâche 3 – Expression d’un point de vue sans préparation (4 minutes 30) : le candidat fait preuve de sa capacité à parler de manière spontanée, continue et convaincante en répondant à une question choisie par l’examinateur.

Dans cette épreuve, le candidat est évalué sur ses capacités à : 

  • parler de soi, de son environnement, familial et professionnel ; 
  • poser des questions adaptées à la situation de communication proposée ; 
  • donner son opinion et expliquer les avantages et inconvénients d’un projet, exprimer son accord et son désaccord ; 
  • présenter une argumentation claire et structurée dans un style approprié au contexte ; 
  • présenter de façon détaillée et structurée des sujets complexes, les développer et conclure. 
  • Cette épreuve teste les capacités à s’exprimer en français à l’écrit et est composée de 3 tâches :
    • Tâche 1 : rédaction d’un message pour décrire, raconter et/ou expliquer, adressé à un ou plusieurs destinataires, dont le statut a été précisé dans la consigne. Nombre de mots attendu : minimum 60 mots/maximum 120 mots.
    • Tâche 2 : rédaction d’un article, d’un courrier, d’une note, … à l’intention de plusieurs destinataires pour faire un compte rendu d’expérience ou un récit. Comptes rendus et récits seront accompagnés de commentaires, d’opinions ou d’arguments, en fonction d’un objectif (ex : revendiquer, se réconcilier, …). Nombre de mots attendu : minimum 120 mots/maximum 150 mots.
    • Tâche 3 : rédaction d’un texte (pour un journal, un site Internet, un collègue, un supérieur hiérarchique, …) qui compare deux points de vue portant sur un fait de société, exprimés dans deux documents. Le candidat donne son avis sur le thème traité dans les deux documents. Nombre de mots attendu : minimum 120 mots/maximum 180 mots. 

Dans cette épreuve, le candidat est évalué sur ses capacités à : 

  • communiquer un message de façon claire ; 
  • donner les informations demandées ; 
  • décrire, raconter, expliquer ; 
  • justifier un choix, une position, une décision, … ; 
  • enchaîner des idées et faire preuve de cohérence dans son discours ; 
  • comparer deux points de vue ; 
  • exprimer son avis et l’argumenter ; 
  • utiliser un vocabulaire et des structures adaptés à la tâche demandée ; 
  • être capable de reformuler. 

ATTENTION !  La copie d’expression écrite pourrait être évaluée « A1 non atteint » si :

  • l’écriture n’est pas lisible (en cas de passation sur support papier) ;
  • chaque tâche n’est pas réalisée avec le nombre mots exigé ;
  • la production est hors-sujet ;
  • une ou plusieurs tâches ne sont pas réalisées.
Texte

Inscription

Les sessions du TCF Québec sont organisées tout au long de l'année. Les centres agréés sont autorisés à organiser les sessions en fonction de leurs possibilités.

Il vous appartient de contacter directement le centre agréé TCF le plus proche de votre domicile.

Le centre agréé TCF vous renseignera sur :

  • les dates des sessions ;
  • la procédure d'inscription ;
  • le lieu de la passation des épreuves ;
  • le support de passation (sur papier ou sur support ordinateur) ;
  • le tarif.

Vous pouvez vous présenter autant de fois que vous le souhaitez au TCF Québec. Vous devez, cependant, attendre 30 jours entre chaque passation quelle que soit la déclinaison concernée.

Aucun diplôme ni aucune préparation ne sont requis pour pouvoir présenter le TCF.

 

Texte

Résultats

Vos résultats seront transmis au centre de passation dans un délai de 15 jours ouvrés à compter de la date de réception du matériel de session par France Éducation international.

Vous devrez retirer votre attestation directement dans le centre dans lequel vous aurez passé les épreuves du TCF Québec.

Votre attestation aura une durée de validité de 2 ans à partir de la date de délivrance des résultats. Cette date de validité sera indiquée sur votre attestation.

Attention ! Un seul exemplaire de votre attestation vous sera délivré. Il est donc recommandé de conserver une copie de votre attestation.

Le TCF Québec évalue six niveaux de connaissance du français (définis en référence au Cadre européen commun de référence pour les langues du Conseil de l’Europe.

A1 non atteint

0 à 100 points

A1

101 à 199 point

A2

200 à 299 points

B1

300 à 399 points 

B2

400 à 499 points

C1

500 à 599 points

C2

600 à 699 points

Chaque candidat reçoit une attestation qui comporte selon les épreuves passées :

  • Un score pour la compréhension orale et un score pour la compréhension écrite ; 
  • Une note sur 20 pour l’expression orale et une note sur 20 pour l’expression écrite ; 
  • Un niveau par compétence (compréhension écrite, compréhension orale, expression écrite, expression orale), qui pourra aller de « A1 non atteint » à « C2 ».

Au verso de l’attestation, sont présentées les grilles de niveaux et d’interprétation des scores.

    Texte

    Quel niveau doit-on atteindre pour obtenir des points ?

    Depuis le 1er août 2013, les autorités québécoises commencent à attribuer des points à partir du niveau B2 et ont fixé le maximum de points à 16. 

    Le barème, fixé par le ministère québécois  de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, est composé comme suit : 

    Texte

    Épreuves orales :

    jusqu'à 14 points 

    Compréhension orale 

    Expression orale 

    A1

    0 point

    A1

    0 point

    A2

    0 point

    A2

    0 point

    B1

    0 point

    B1

    0 point

    B2

    5 points

    B2

    5 points

    C1

    6 points

    C1

    6 points

    C2

    7 points

    C2

    7 points

     

    Épreuves écrites :

    jusqu'à 2 points supplémentaires 

    Compréhension écrite 

    Expression écrite

    A1 à B1 

    0 point 

    A1 à B1 

    0 point 

    B2 à C1 

    1 point 

    B2 à C2 

    1 point 

    Texte

    Préparation aux épreuves

    Le TCF Québec n’est pas basé sur un programme de cours mais sur vos compétences en langue française et la capacité générale du candidat à utiliser le français. Ce niveau de langue dépend de la pratique de chacun et peut être amélioré par l’étude du français lors de cours ou d’études d’ouvrages spécifiques (voir la fiche ressources). 

    Les conseils pour se préparer à la passation du TCF sont les suivants :

    Avant de passer le test :

    • se familiariser avec le format du TCF (format et durée des épreuves),
    • se familiariser avec le déroulement d’une passation TCF,
    • prendre connaissance des exemples d’épreuves, 
    • s’immerger aussi souvent que possible dans la langue française en lisant, regardant la télévision, écoutant la radio, des enregistrements, conversant avec des proches,

    Pendant le test :

    • écouter attentivement les consignes,
    • rester le plus concentré possible notamment pendant l’épreuve de compréhension orale,
    • ne pas perdre de temps en prenant des notes pour les épreuves QCM,
    • gérer son temps pour les épreuves de maîtrise de structure de la langue et la compréhension écrite ainsi que pour l’épreuve d’expression écrite (il faut bien réaliser les 3 tâches).

     Par ailleurs, pour vous entrainer, il est conseillé de vous exercer avec :

    L’entraînement à l’épreuve de compréhension orale du TCF
    sur le site de RFI Savoirs

    Logo RFI Savoirs

    L’entraînement aux épreuves obligatoires du TCF
    sur le site de TV5Monde

    Logo TV5MONDE

     

    Documents à consulter

    Ressources pour se préparer au TCF
    Consulter

    Suivez-nous sur les réseaux sociaux