Appuyer la coopération académique entre l’Afrique australe et orientale, le Maghreb et la France

adesfa.jpeg

Depuis 2019, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE) finance, par le biais des FSPI (Fonds de solidarité pour les projets innovants, les sociétés civiles, la francophonie et le développement humain), une série de projets visant à accompagner les initiatives de coopération académique entre les établissements d’enseignement supérieur français et les établissements d’enseignement supérieur issus de l’un des 37 pays ciblés en Afrique*.

France Éducation international a été mandaté par le MEAE pour assurer la gestion et le suivi de l’ensemble de ces projets regroupés sous l’appellation ADESFA (Fonds d’amorçage pour accompagner les projets d’appui au développement de l’enseignement supérieur français en Afrique australe, orientale et Maghreb).

Le programme ADESFA est l’un des dispositif mis en œuvre dans le cadre du plan « Bienvenue en France », lancé en 2019 par le gouvernement afin d’augmenter l’attractivité de l’enseignement supérieur français.

Les deux appels à projets ADESFA 1 et 2 ont remporté un grand succès. Une première série de 17 projets a pu bénéficier de ces financements en 2019 et a été clôturée en décembre 2020.  Une nouvelle série de 26 projets a été sélectionnée en avril 2020 pour faire partie de la 2nde édition des ADESFA jusqu’en décembre 2021.

Dans des domaines d’études variés (santé, mathématiques, ingénierie, information et communication, etc.), ces projets permettent de développer des mécanismes de coopération sur le long terme et/ou de structurer une offre d’enseignement commune, contribuant à développer l’offre d’enseignement supérieur local et à améliorer les perspectives d’insertion professionnelle des étudiants. Le programme vise ainsi à augmenter l’attractivité de l’enseignement supérieur français dans le continent africain et à développer des formations délocalisées pouvant déboucher sur l’obtention d’un double diplôme.

En tant que maître d’œuvre des projets ADESFA, France Éducation international échange régulièrement avec les différents porteurs de projet afin de les accompagner et de les conseiller dans leur mise en œuvre. France Éducation international facilite également la reddition de comptes financiers et techniques demandée par le MEAE, en appuyant les porteurs de projet dans la rédaction des rapports d’activité semestriels de leurs projets.

 

* Pays d’Afrique occidentale et centrale : Angola, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Congo, Gabon, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Guinée équatoriale, Nigeria, Ghana, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Namibie, République centrafricaine, Sénégal, Tchad, Togo

Pays d’Afrique australe, orientale et Maghreb : Afrique du Sud, Botswana, Burundi, Comores, Djibouti, Éthiopie, Kenya, Ouganda, Madagascar, Mozambique, Rwanda, Soudan, Tanzanie, Zimbabwe, Algérie, Tunisie, Maroc, Libye, Égypte